Artbourgogne

Art en Bourgogne

  • Français (French)
  • English
Julien Duriez : peintre bourguignon
Fils de Albert Duriez et de Clémence Furtin, c'est le 08 novembre 1900 à Saint Usuge près de Louhans en Saône et Loire que nait Julien, futur professeur d'anglais au collège de garcons de Chalon sur Saône mais surtout peintre de la Bourgogne et plus spécialement de la Bresse bourguignone.
Son père est grainetier et sa mère tient le café restaurant au bourg de Saint Usuge . Très jeune, vers tout au plus ces treize ans, Julien reconnait avoir reçu le virus de la peinture... jusqu' à son dernier souffle en 1993.
'' Je dois reconnaitre que ma famille eut bien de la patience pour me supporter... ''
Sans doute un peu de chance à travers sa vie en côtoyant les personnes qui sauront l'orienter correctement dans sa future voie. Comme il le dit lui même, la peinture est un plus dans sa vie, une façon de donner un véritable sens à sa passion. Duriez peint tout au long de sa vie , il organise des expositions dans son appartement de Chalon sur Saône. Il met en vente ses toiles et n'hésite pas à faire des grands et des petits formats pour contenter tout le monde. Pour lui chacun doit avoir la possibilité de posséder une toile. Sa peinture de prédilection reste sa région natale : les fermes bressanes seront peintes en détails et en quantité quasi industrielle. Les portraits, natures mortes et paysages jurassiens seront aussi très présents pour Duriez.
Chalon sur Saône vu des Granges forestières par Julien Duriez le 9 décembre 1979
Chalon sur Saône : décembre 2010 depuis les Granges Forestières
Personnage sympathique et curieux, ce professeur artiste nous laisse une profusion de tableaux et une suite de trois livres sur ses rencontres, ses femmes, sa vie ... Si vous avez chez vous un tableau de Duriez, alors vous avez forcément avec vous un petit morceau de sa vie ...
'' ... Il faudrait pouvoir continuer, ajouter une autre vie à celle-ci comme on allume une nouvelle cigarette à celle que l'on a pas tout à fait achevée, vous savez, ce geste qu'avaient souvent nos anciens... ''
"A force de barbouiller on apprend la barbouille..."
Le Jura, tout une palette de couleur à la portée de Duriez.
Peut être la proximité de Saint Usuge avec le Jura suffira à expliquer pourquoi Julien Duriez a toujours recherché l'inspiration dans ces montagnes si proches.
Jeune professeur Duriez a quitté Dole pour Salins, une petite ville qu'il trouvait à son goût, un préambule aux forêts boisées du Haut Jura.
Le Jura allait devenir un terrain d'entrainement avant de conquérir la grande ville de Chalon.
Si vous aimez peindre, vous retrouver en pleine nature avec pour seul décor ces grands sapins et le relief jurassien, cela ne peut être que propice à une relaxation idéale pour un premier barbouillage ou plus encore si vous progressez.
Julien Duriez a peint les paysages jurassiens peut être aussi souvent que les fermes bressanes.
"j'allais gaillardement mêler le chevalet aux colonnes majestueuses des sapins de la Joux, à force de barbouiller on apprend la barbouille"
Aucun commentaire
Ajouter un commentaire
Pseudo
Email (facultatif)
Commentaire
Copier lꞌimage